Interview Charles Cornille

Dans le cadre d'un module de création d'activité, Charles rencontre le Hubhouse. L'intérêt de ce cours est de proposer un  projet. Passionné de chimie, il lance une idée d'entreprise dans le domaine de la qualité de l'air. En septembre 2014, il crée Indoor Exp'Air, à Lille. 

 

Qu’est-ce que Indoor Exp’Air?


Une entreprise d’expertise et de conseil créée à la fin de mon Master Chimie Énergie Environnement. On parle souvent de pollution extérieure mais rarement de pollution intérieure. Pourtant, l'air intérieur est aussi pollué et on y passe plus de temps.  Les enjeux sont importants : migraines, troubles de concentration, malaises, etc. Les personnes sensibles sont plus sujettes à ces sensations. Je conseille souvent d'aérer dix minutes par jour son logement. C’est pour faire face à cette problématique et contrôler ce que l’on respire que mon entreprise est née. 


S'il n’y avait pas eu le Hubhouse, Indoor Exp’Air ne se serait pas concrétisé. Les événements proposés sont complets et ont favorisé mon développement personnel. Olivier Lanselle, chargé de projet, me suit et me guide depuis mes débuts. L’accompagnement du Hubhouse est un atout non négligeable. Aussi, j’ai effectué mon stage de fin d’études dans ce service. Une chance pour moi. Je me suis concentré sur mon idée pendant cinq mois. C’était une belle opportunité. 


Au moment où j’ai créé mon entreprise, les crèches et les écoles maternelles étaient obligées de mesurer la qualité de l’air. Je répondais alors à un besoin des mairies. 

Que préfères-tu dans ton activité ? 

                                     
Tout chef d’entreprise doit être polyvalent et j’aime cet aspect. Je suis quelqu’un d’organisé, je m’adapte facilement aux différents environnements et je sais aussi bricoler. 
Aussi, j’adopte un regard réflexif face à mes gestes, mes choix sont stratégiques et j’apprécie cette démarche. 
La dimension sociale m’attire également. Je rencontre des enfants, des personnes malades, des enseignants, du personnel… L’échange avec ces acteurs est enrichissant sur le plan personnel mais aussi professionnel.


Quelles sont les obstacles que tu as traversés ? 

La plus grande difficulté est l’arrêt, au 1er janvier 2015, de l’obligation du contrôle de la qualité de l’air dans les établissements de la petite enfance. Je perds ainsi mon marché, un retournement de situation qui n'est pas à mon avantage. Grâce à mes interventions précédentes, j’ai un temps pour me retourner et rebondir

Pour faire face, je suis en réflexion avec un chimiste et une entreprise à Amiens pour créer ensemble une société. Nous ciblerons les particuliers et les maisons de retraite. En plus de proposer une expertise, nous fournirons des conseils et nous mettrons en vente des produits : des objets

connectés, ludiques et faciles d’accès. Les prototypes sont en cours de fabrication  par le Fab-lab d’Amiens et EuraTechnologies.


Ce domaine est novice, j’y crois et je ne lâche rien. L’échec est moindre : je n’ai rien à perdre et je suis jeune. L’expérience est enrichissante et valorisante, l’aventure en vaut la peine. La vie est remplie de péripéties, il faut être entreprenant !

 

http://www.indoor-expair.fr/