Interview Soraya

Présente-toi et ton parcours scolaire !

 

Je m’appelle Soraya, j’ai 26 ans et je suis actuellement à la fin de mon Master 2 Stratégie d’innovation et dynamiques entrepreneuriales.

Mon parcours est assez divers, j’ai d’abord obtenu un bac littéraire pour ensuite m’orienter vers une licence psychologie. Au bout d’un an,  celle-ci ne me plaisait pas alors j’ai finalement réalisé une licence en économie et management puis un master 1 en management de l’innovation. Entre temps, j’ai également fait une école de théâtre. J’ai un besoin d’apprentissage qui ne s’essouffle pas.

 

Raconte-nous ton projet !

 

Mon projet est la création d’une marque de vêtements pour homme en matières naturelles et fabriquée en France que je vendrais sur un site e-commerce. Je propose également sur mon site un espace relooking pour hommes. Le principe est simple, ils répondront à un questionnaire rapide et j’échangerais avec eux via cette plateforme pour répondre à leur besoin. Le plus important n’est pas d’être à la pointe de la mode mais surtout d’être bien dans sa peau. Mon but est de leur apporter des vêtements dans lesquels ils se sentent bien que l’on ne voit pas partout, et toujours avec l’idée de marque écoresponsable.  

 

Comment t’es venue l’idée de ce projet ?

 

Depuis que je suis toute petite, je dis : « Quand je serais grande, j’aurais ma boutique de vêtements ». Pour le moment, la boutique n’est pas prévue car elle demande un investissement trop important. Mais j’ai élaboré tout mon cursus scolaire dans le but de créer ma marque de vêtements.

J’ai réalisé une licence en économie et management afin d’avoir toutes les bases pour la création : étude de marché, management, gestion de projet, comptabilité etc.

A la base, je voulais réaliser une école de stylisme mais celle-ci ayant un coût trop important, j’ai décidé d’ouvrir mon blog il y a cinq ans : « Les souvenirs de Soraya » pour partager ma passion sur la mode. Un jour, j’ai posté un article sur la mode masculine et c’est celui qui a le plus plu, j’ai commencé à recevoir des messages pour avoir des conseils en image etc. A force de poster des articles de temps en temps sur celui-ci, j’ai décidé de consacrer un blog entièrement pour eux que j’ai ouvert récemment « Les conseils mode homme ». Sur celui-ci, je raconte également les coulisses de la création de ma marque.

 

Comment as-tu connu le Hubhouse ?

 

Lors de mon Master 1 en Management de l’innovation, un prof nous a parlé du Hubhouse en nous précisant que si on souhaitait entreprendre, il pouvait nous aider.

J’ai envoyé un mail aussitôt et j’ai eu un rendez-vous. Quelques mois plus tard je commençais mon accompagnement avec eux.

 

Qu’est-ce que t’apporte le Hubhouse ? 

 

Il m’apporte beaucoup. Je voulais créer, j’avais l’idée en tête mais je ne savais pas par où commencer, j’étais perdue. Ils m’ont écoutée et donnée la bonne direction. J’ai des rendez-vous individuels avec une cheffe de projet qui m’aide à construire mon projet. J’ai suivi les soirées de l’étudiant créateur, les midis du Hub’, les conférences etc, j’ai également participé au concours vidéo l’an passé. Bien que je sois en master dans le domaine de l’entrepreneuriat, le Hubhouse nous permet de nous rencontrer entre porteurs de projet, mais aussi des professionnels, des créateurs d’entreprise. On garde leurs contacts. Je me suis formée un réseau que je n’aurais pas pu avoir si vite sans eux !


Comment vois-tu l’avenir, ton évolution dans les prochaines années ?

 

Là je finis mon stage de fin d’études et mon master 2, mais je serai toujours suivie par le Hubhouse dans les deux années suivant mon diplôme. Je compte bien les solliciter encore un peu pour mon projet puis j’aimerai me lancer courant 2018, je ne suis pas vraiment pressée, je veux juste être sûre de mon projet.

Une fois lancée, j’espère qu’il rencontrera le succès espéré pour lancer plus de produits, me diversifier un peu puis après me lancer pour les femmes. Sur du long terme, pourquoi ne pas avoir une boutique physique ? L’avenir me le dira...

 

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaitent eux aussi créer ?

 

Je leur dirais de tenter ! On sait que l’entrepreneuriat, ce n’est pas facile, qu’il y a de nombreux obstacles et le risque de l’échec mais il faut croire en son projet et se lancer ! Si je ne tente pas, je m’en voudrais et je me dirais toujours « et si ».

Je leur dirais aussi qu’avec de l’organisation, on peut suivre ses études et créer en même temps, ça demande de la motivation mais c’est compatible.

Il faut aussi ne pas hésiter à parler de son projet, parfois j’ai un peu peur, je n’ose pas mais au contraire en parlant de son projet, on prend du recul sur ce qu’on fait, on écoute les idées des autres, on avance. C’est ça qui est bien avec le Hubhouse, à force de rencontres, le projet évolue !

Si l’étudiant a une idée, une envie de créer, je lui dirais d’aller jusqu’au bout et de réaliser son objectif !



Retrouve les coulisses de sa création de marque sur son blog.